LaMarinière

Depuis 1983

Star de sa première collection de prêt-à-porter masculin, la marinière s'impose chez Jean-Paul Gaultier. A l'origine de cet indémodable, un élément basique de la garde-robe de son enfance mais aussi le film "Querelle" (1983), où Rainer Fassbinder met en scène la figure du Mâle telle que Gaultier se la représente, jusqu'à en faire l'égérie de ses parfums.

La jupepourHomme

Depuis 1985

C'est à l'occasion de la collection "Et Dieu créa l'Homme" qu'est présenté au grand public ce vêtement en trompe-l'œil, un pantalon à très larges jambes muni d'un pan rabattable sur le devant. Séduit par l'hypersexualité de ses modèles masculins comme féminins, Jean Paul Gaultier bouscule les conventions avec sa jupe pour homme et remet en cause les clichés vestimentaires propres à chaque sexe.

CorsetConique

Depuis 1983

Vêtement indispensable de la "femme-objet" encensée par Jean Paul Gaultier, le corset conique réaffirme l'hyperféminité bafouée par la première vague féministe des années 70. Rendu iconique par Madonna qui le porte lors de sa tournée mondiale "Blond Ambition Tour" en 1990, il devient la pièce emblématique des collections Gaultier, décliné dans tous les modèles et sous toutes les coutures.